Géocaching en voyage

Il existe donc cette liste de Buckfast et également une liste de de la jungle que vous pouvez télécharger en cliquant sur ces liens.

Comme sur ces images vous pouvez voir ces caches sur l’excellent site Project Geocaching :

liste de Buckfast

liste de de la jungle


Le chemin Urbain V

Géocachez autrement :
le chemin Urbain V

Voila une façon différente de faire du geocaching : parcourir le chemin Urbain V et découvrir cette belle région. Le projet est un peu collaboratif car ils recherchent des géocacheurs pour poser. Cliquez sur l’image pour en savoir plus.

les caches touristiques

Les caches touristiques !

La saison touristique arrive, vos caches vont être visitées pas de nombreux vacanciers et vous aller avoir le plaisir de lire leurs logs. Vous aussi partez en vacances  et aimez découvrir des villes et villages en France ou à l’étranger en cherchant des caches à cette occasion. Quel plaisir cependant de vous trouver devant une multitude de mysteries ou de multis alors que vous avez peu de temps devant vous. Comparez ces deux villes et franchement où préférez vous aller :

      

Nous on dit ça…….

Les plus beaux villages de France

Les plus beaux villages de France

Vous allez partir en vacances. Peut-être passerez vous à coté d’un des plus beaux villages de France. Il y a probablement une cache à y découvrir qui justifie un petit détour.


En cliquant sur l’image vous allez pouvoir préparer votre voyage ou si vous êtes pas trop loin votre sortie géocaching. Bonnes vacances Cool

Diabolito nous remet çà !


On arrête de tergiverser… un cul de jala dans la descente (c’était prévu !), une photo sur la plage pour la earth… et ou on va ??? L’objectif, »il » est là ! fier, majestueux, digne tel un paquebot fendant la mer… Ne m’appelez plus jamais FRANCE !

Depuiis que j’ai attaqué le jeu, il est dans ma tête, tout le début de la rando est conditionné sur lui, le Vaisseau de Pierre, … « heuuuu, ca monte dur ? « ……. »heu si on perd la corde, on y va pas ? »….. etc … j’aurai tout tenté… chute chez les Walkiries vendredi, un coup de couteau malheureux dans le doigt dimanche (LERARD : « il t en reste neuf ! » ) : maintenant j’y suis. Je laisse mes boules sur la plage et timidement nous attaquons la montée, je suis déjà en 3eme position… c’est qu’ils gambades mes potes de cordé !

Apres, un passage « tendu » où Christophe me dira : « d’ici, ça fait pas peur… » (quel humour ce pimento !), nous arrivons a la 1ere difficulté ! une « vire »….. QUEZAKO ??? ho, bordel, faut passer là ? attaché comme un sauciflard avec le casque de l’ONU sur le teston… je commence déjà a avoir un remord fou. En tout bien tout honneur, je laisse jala passer en 1er (bénéfice l’age…… les plus jeunes d’abords !), mais il en mène pas large (oui oui, je l’ai vu…), et je recommence a harcelé mon LEZARD… heeu par rapport à l’œil de verre ? par rapport à …… je vois qu’il en peu plus, mais le Lézard est patient ! On y va après les dernières recommandations de notre « mentor »…. OUF, c est bon ! j ai vaincu le Vaisseau….. MON ZOB ! Now, ladies and gentlemen : The Rappel !

Je veux pas, j’appelle ma femme, je lui dis que je l’aime….. je serai le 1er a y passer. attaché, à flanc de falaise j’écoute (et je sais déjà que j’irai pas en bas….. je rentre !). Christophe assis a 5 mètres (il sait qu il passerai en 3eme) me rassure : « Didier, on a tout notre temps, respire…) mais lui aussi est blanc comme un linge, j’ai l’impression qu’il m annonce une tumeur ! L’endroit est magnifique, mais je ne peux regarder autre chose que la corde… quand on dit que la vie tiens à un fils… c’est vrai ! apres au moins 5 minutes, où je supplie en m’excusant de me laissé renter… Ber, a une phrase qui restera graver à vie dans ma mémoire : « c’est pas grave, si t’y vas pas on rentre tous les 3… ». Comment je peux laisser les camarades,,, 4 heures de marche, le but suprême est là ! je récupère mes boules, laissées sur la plage, je vous rappelle, et me voilà partie ! QUEL PIED ! TAINPU que c’est bon…… Merci les amis de m’avoir « poussé », le panard quand t’es en bas…….

On prendra des photos, avec le LÉZARD jobard à l’envers sur l’arbre, lézard au bord de la falaise, lézard fait du ski (non, je déconne !)… Christophe, ON l a FAIT ! Le deuxième rappel, sera une formalité pour nous…

C’est pas vrai, j’ai encore plus eu peur, la paroi est esquintée, c’est l’enfer !!!!!!! N’y aller pas… J’ai tellement crié « arrête ! « ….. « ralenti »….. que quand je retournerai le lendemain faire la cache de notre ami LOTHELI à Port Miou (magnifique, d’ailleurs), l’écho raisonnait encore…

Pour finir, merci à tous ! Mloup, mon lézard, mon jala, ma mère, mon père, la femme (qui me supporte!!), le poulpe, etc….. et au fait ! si je fume plus depuis 12 jours c’est pour vivre des moments comme ça !

le PAT Marseillais

LES GOUDES ! Pas besoin de GPS, je connais le coin par cœur, et me voici sur le spot..

hummmmmmmmm, un brillant attire mon œil, puis un fils de pêche… plus aucun doute, je l’ai je suis PAT cette fois du 1er coup ! et paf dans le teston de mandarine et du lézard malin ! cette fois c’est pour ma pomme ! ! ! DÉCEPTION ! le fils est coupé… et là j’ai envie de plonger tête première dans les roches… le « cauchemar » de Pâques mania trotte encore dans ma tête.
Cette fois, je tente le coup de fils au proprio, mon poto Jala… il est encore plus dépité que moi, mais là ! devant mes yeux alors que je suis toujours au téléphone, je vois la boite BLANCHE au fond de l’eau, dans la crique ! ! ! ! ! ! Mon cerveau, part plus rapide que l’éclair et j’expose mon plan à l’owner : je vais au Grand Bar des Goudes (lieu de débauche où la bière coule à flot…), je récupère un truc un peu long, j attire la boite a portée de main, et le tour est joué ! Trop bon ce diable !!!
Aussitôt dit… Je descend au plus proche avec mon « outil » et là CATASTROPHE, un poulpe lorgne dangereusement sur MA boite, et veut faire PAT a ma place ! Je crois rêver et je sais déjà que je vais passer pour le plus gros des menteurs, alors tel Nicolas Hulot pour Ushuaia, je prends des clichés de tout !

Maintenant c’est la guerre ! Ce sera Paul le poulpe contre le Diable… Et mon Paulo, prend un net avantage en récupérant la boite (Blanche, je vous rappelle que le poulpe ce gros charognard adore le blanc qu’il prend pour du poisson mort) et en l’entrainant dans son trou … tiens j’ai pas l’air bête avec mon balais de sorcière… Et, j’ai l’ami Lézard qui me mets la pression a grand coup de sms « on arrive avec clem, etc »… Retour au Bar, je rameute mes amis et trouve un grand salabre (épuisette en parisien) en inox , on va voir ce qu’on va voir !
De retour sur le spot, mon Polo fait gâtée à ma boite chérie , je tourne le salabre et paf un coup de manche dans sa testasse ! il rentre dans son trou me laissant la promise que je ramasse comme un fleur !

A l’arrivée : environ 1h30 de combat… et le Diable bat polo le poulpe par KO !!! Mais pétard que c’est bon ! Merci pour la cache, et bien joué Christophe d’avoir mis un gardien ! +1 PF et des souvenirs inoubliables !

Voir le log ici

Une belle plume

Le log est toujours un peu plus le parent pauvre du géocaching. Quand le jeu se jouait seulement sur GPS, on prenait davantage le temps de revivre sa découverte par un petit texte. Si en nos contrées l’event était plus rare, la convivialité et le plaisir d’appartenir à une même communauté se voyait dans les logs.

Une cache, c’est un peu comme un cadeau. Sans poseurs, pas de jeu. Quand un ami vous fait un cadeau, et qu’il vous a plu, vous contentez-vous de lui lancer un « cool, ‘rci! » avant d’aller voir ailleurs? Certes, nous ne sommes pas tous des premiers de classe, diplômés avec mention en orthographe et composition. Mais de la même façon qu’un poseur aura passé du temps et mis du soin dans sa cache, ne devrions-nous pas prendre le même soin dans nos logs?

Il est entendu que notre société va de plus en plus vite, et que de plus en plus de choses nous paraissent aller de soi, ou nous être dues. Mais est-ce vraiment le cas? N’est-ce pas simplement une illusion? Si vous vous arrêtez cinq minutes pour admirer une fleur et respirer son parfum, allez-vous arriver à Noël après tous les autres?
Une grande partie d’entre nous joue exclusivement sur intelliphone. On trouve, on logue : Vite trouvé… De + en +, ce moy1 de comm a révolutioné notre fasson de nous eksprimé, l’oral et l’immédia son devenu la norm. « Thx » devi-1 standar, l’ortograf ce fé fonétik, tkt, on t’M aussi, mm qd on est dsl. La voyL et en voix 2 disparission.
Sait kom si nos clavié Dvoré nos letres, kom si les mots disparé-C de nos lang. Le racourci du verb ne racourci-t-il pa aussi le 100-timent?

51 V0U5 V0U13Z r3M3D13r 4 C3 7r1573 3747 D3 CH0535 P4r73Z D0NC 4 14 r3CH3rCH3 D3 C3773 C4CH3 : V0U5 54V3Z C3 QU1 V0U5 r3573 4 F41r3.

Nrdqr ntsx qrnttns xc ntcnq nttrss tsxtr ntcnqcnqc ntht nttrs

Contenu initial :
– 1 carnet de bord, 1 crayon, 1 Silica-gel, 1 notice Geocaching, 1 notice anti-sac (restent dans la cache, merci)
– Normographe, mini-stylo, des belles plumes, épinglette géocaching, boucles d’oreilles, pathtag, nano, baudruche, aimant pour boîte aux lettres, de la chance pure.
– Géocoin virtuel

Presqu’île de Rhuys

Aline Guiho et Brendan Le Peutrec de l’office du tourisme de la presqu’île de Rhuys, initiateurs du jeu geocaching.© OF

L’office du tourisme a lancé une chasse au trésor interactive autour des sites mégalithiques de la presqu’île.

Retrouver, à l’aide de la géolocalisation de son téléphone portable, des boites mystères (ou « caches » pour les initiés) dissimulées dans la nature. Appelé geocaching, ce jeu très en vogue a été adapté en décembre dernier par l’office du tourisme pour valoriser les sites mégalithiques de la presqu’île.

Le jeu rencontre déjà son public

« Le geocaching permet une nouvelle mise en scène du territoire. Ce loisir gratuit et ouvert à tous est un moyen ludique de découvrir le patrimoine régional », explique Aline Guiho de l’office de tourisme. Et l’opération connaît déjà un franc succès avec plusieurs dizaines de participants recensés.

C’est Brendan Le Peutrec qui a développé le projet. Selon lui, « les aficionados du geocaching en profitent pour venir découvrir la presqu’île, mais les participants sont également des gens de la région ».Un lancement réussi, de bon augure pour la fréquentation du site en saison estivale.

Valoriser le territoire et développer le tourisme familial

Le maire d’Arzon Roland Tabart, qui s’est prêté au jeu de la chasse au trésor, salue l’initiative : « Le tourisme familial est très important pour la commune d’Arzon, et c’est une excellente chose de pouvoir l’orienter autour des nouvelles technologies ».

L’édile rappelle également que cette volonté de valorisation du territoire et de son histoire participe du projet d’inscription des sites archéologiques de la région au patrimoine de l’Unesco.

www.rhuys.ovh/geocaching

Maxime JAGLIN.   Ouest-France

Et si vous cherchiez Jezebel

Et si vous cherchiez Jezebel ?

C’est l’hiver, période creuse du géocaching, vous êtes là devant votre clavier autant essayer de trouver cette cache que personne n’a trouvé depuis sa création.

GC11AYQ, crée en 2007, vous questionnez un programme d’intelligence artificielle qui vous donnera des renseignements et la position. Enfin vous pouvez essayer Content

Noves Volts

Et Ultrabulle créa Noves Volts !

Voila une série de 4 caches qui va vous étonner, vous intriguer, vous faire réfléchir et vous divertir au plus haut point. Ultrabulle est connu dans cette région du sud pour ses caches toujours bien travaillées. Il  s’est là surpassé et les points favoris mis sur ses caches vous le prouvent.

ContentLes boites vous attendent Content