,

Des petites règles à savoir !

Bonnes pratiques Géocaching 201 : recherche et log

Un article intéressant du blog géocaching

La plupart des géocacheurs trouvent que notre jeu est assez simple. On trouve une cache, on signe le logbook, et on enregistre la découverte en ligne. Mais quand un jeu est pratiqué par plusieurs millions de personnes dans plus de 190 pays, il y a inévitablement des débats sur la manière de jouer. Voici quelques conseils sur les soucis les plus couramment rencontrés, en deux parties. Le HQ et les reviewers sont souvent sollicités pour donner des conseils ou aider à résoudre les conflits.

Nous avons mis au point des articles de blog pour partager plus largement les conseils que nous donnons sur les problèmes les plus courants.

Commençons par l’essence même du géocaching : rechercher et loguer des caches.


On peut loguer une cache comme “Trouvée” après s’être rendu aux coordonnées et avoir signé le logbook.

Ceci est tout droit issu des directives du jeu. Pour être tout à fait clair, cela signifie que vous ne devez pas loguer une cache comme “Trouvé” si :

  • Vous n’êtes pas allé aux coordonnées. (Par exemple : un groupe de géocacheurs se séparent pour trouver des caches, signent avec un nom d’équipe, et ensuite, chaque personne logue toute les caches en “Trouvée”, même s’ils n’ont pas visité personnellement toutes les caches).
  • Vous voyez une cache, mais vous n’arrivez pas à la récupérer et à signer le logbook.
  • Vous trouvez le fil, mais le contenant et le logbook ont disparu. Dans ce cas, loguez un “Maintenance nécessaire”, pas un “Trouvé”.
  • Vous n’avez rien trouvé, alors vous ajoutez une nouvelle boite avec un logbook sans la permission du poseur, et vous loguez votre découverte. Dans ce cas, loguez un DNF, ou si la disparition ne fait aucun doute, loguez un “Maintenance nécessaire”.

Cela s’applique aussi aux caches qui n’ont pas de contenant physique. Vous ne devez pas loguer une EarthCache, une cache virtuelle, un event ou une cache Adventure Lab si vous ne vous êtes pas rendu aux coordonnées.

Nous ne pouvons pas passer à côté des caches challenge, car elles ont quelque chose de spécifique. Les caches challenge peuvent être signées sur le logbook à n’importe quel moment, mais la cache ne peut être loguée trouvée en ligne qu’une fois le logbook signé et les actions du challenge réalisées et démontrées.

Type de log approprié quand vous ne trouvez pas la cache

Dans notre récente enquête, nous avons demandé ce qui pourrait améliorer la qualité des caches. La réponse la plus courante a été “Loguer ‘Non trouvée’, ‘Maintenance nécessaire’, et ‘Archivage nécessaire’ lorsque cela est nécessaire”.

  • Ne vous sentez pas mal à l’aise en utilisant ces types de log. Ils ont un but précis. Comme l’a montré l’enquête, vos amis géocacheurs veulent que vous les utilisiez !
  • Soyez sûr d’utiliser le type de log approprié. Par exemple, quand vous ne trouvez pas une cache, le DNF est généralement le log le plus approprié. Le fait que vous ne trouviez pas la cache ne signifie pas nécessairement qu’une “Maintenance est nécessaire”. Le Centre d’Aide vous fournira de nombreux conseils à ce sujet.
  • Ne postez pas un “Archivage nécessaire” si vous ne vous êtes pas rendu aux coordonnées.

Préservez la surprise pour les prochains

Les poseurs peuvent travailler dur pour créer des caches amusantes, de grande qualité. Respectez leurs efforts et l’esprit du jeu.

  • Ne partagez pas les réponses des énigmes, des Adventure Labs, des virtuelles ou des EarthCaches dans des groupes de discussion. En agissant de la sorte sans la permission du propriétaire, vous réduisez à néant tous ses efforts. Vous risquez aussi de perdre votre accès au site Geocaching.com.
  • Ne gâchez pas une cache en publiant des photos ou des vidéos qui en montrent trop sans la permission de son propriétaire.

Soyez un ambassadeur de la communauté géocaching

La vitalité de notre jeu dépend des bonnes relations que nous entretenons avec les gestionnaires des terrains, les agences gouvernementales et les propriétaires.

  • N’abimez pas l’environnement en cherchant une cache. (Par exemple : passer dans les broussailles en mode sanglier hors des sentiers battus n’est pas autorisé).
  • Ne violez pas la propriété d’autrui pour trouver une cache. Si vous découvrez qu’une cache est posée dans une propriété privée sans autorisation, alors vous devez poster un log “Archivage nécessaire”.
  • Ne transgressez pas les règlements pour trouver une cache. (Par exemple : rechercher une cache dans un parc en dehors des heures d’ouverture).

Objets voyageurs

Bien qu’ils constituent un petit bonus sympa au moment de la découverte d’une cache, les objets voyageurs sont aussi l’une des plus grandes sources de confusion du géocaching. Voici quelques astuces à garder en tête à propos des objets voyageurs.

  • Avant de récupérer un objet voyageur d’une cache, vérifiez que vous êtes bien en mesure de l’aider dans sa mission / à l’aider à atteindre sa destination. Cette information est renseignée sur la page de l’objet.
  • Essayez de ne pas garder un objet voyageur plus longtemps que nécessaire. Et oui, dans la plupart des cas, les objets voyageurs veulent… voyager.
  • Faites de votre mieux pour placer les objets voyageurs dans des caches qui sont le moins susceptibles d’être découvertes par les moldus. C’est une histoire de feeling, ce n’est pas une science.
  • Si vous trouvez un objet voyageur qui vient d’être déposé dans cette cache, il est possible que son hôte précédent n’ait pas encore logué qu’il l’a déposé. Laissez-lui un jour ou deux pour le faire, plutôt que de lui “prendre” directement. Ou alors, envoyez un message à cette personne pour lui rappeler de loguer le dépôt de l’objet.
  • Ne partagez pas les codes des objets voyageurs sans l’accord de leur propriétaire.

Encore 2-3 petites choses à garder à l’esprit en loguant des caches

  • Quand vous géocachez en groupe, c’est la personne qui trouve la cache qui doit la replacer, car elle seule sait exactement comment la cache était posée.
  • Si vous endommagez ou perdez une cache, contactez son propriétaire et dites-lui. Les accidents, ça arrive !
  • Quand vous enregistrez votre découverte en ligne, faites attention à respecter la date à laquelle vous l’avez cherchée. Cela aide à avoir une vue plus précise de l’état actuel de la cache.
  • Quand vous voulez loguer une cache Webcam, seuls les logs avec une capture d’écran du flux vidéo de la webcam sont valables. Souvenez-vous, l’intitulé du log est “Photo webcam prise”, pas “Youhouu, j’ai fait un selfie !”
  • Une page de cache n’est pas un forum de discussion. Si vous voulez parler de la cache, alors un e-mail, le Centre de Messagerie, ou les forums Géocaching sont les meilleures options.
,

Les caches que vous aimez

Le Geocaching existe depuis de nombreuses années avec des règles éditées par Groundspeak. Depuis son origine les pratiques des joueurs ont évoluées ainsi que le nombre de ces derniers. L’utilisation des smartphones avec l’immédiateté des logs et un jeu plus « consommateur » de caches nécessite l’évolution des règles.

C’est pourquoi des questions ont été posées sur les caches , le rôle des trouveurs et celui des cacheurs pour une amélioration générale de la qualité des caches. Bon nombre de géocacheurs y ont répondu. Groundspeak nous donne les résultats :

Quelles sont les critères pour une cache de qualité par ordre de préférence

  1. Des coordonnées exactes
  2. Ne pas nuire à l’environnement
  3. Le Propriétaire maintient sa cache régulièrement
  4. Récipient adapté à l’environnement
  5. Évaluation précise de la difficulté et du terrain
  6. Invisible pour les Moldus
  7. Un lieu intéressant
  8. Une description de la cache bien écrite
  9. Des attributs précis
  10. Conseil utile
  11. conteneur intelligent ou sur mesure
  12. Fun et / ou casse-tête difficile
  13. Comprend les coordonnées de stationnement, si disponible
  14. Le plus grand récipient pour l’emplacement

Que devrait faire les trouveurs

  1. Faire un log « n’a pas trouvé », « a besoin d’entretien » ou « besoins d’archive » chaque fois que nécessaire
  2. Aider les propriétaires des géocaches avec un entretien mineur (par exemple, remplacer des log books humides ou complets)
  3. Écrire sur le site un log honnête et constructifs
  4. Ne pas placer de nouveaux conteneurs de cache sans le consentement du propriétaire de la cache
  5. Mettre des points favoris plus souvent .

Que devrait faire les poseurs

  1. Mieux réfléchir sur l’emplacement de la cache
  2. Maintenir plus régulièrement ses caches
  3. Cachez le type de géocaches que vous souhaitez trouver
  4. Fournir un mentorat aux nouveaux cacheurs
  5. Organiser des ateliers pour apprendre à cacher et à trouver des géocaches

Ce que devrait faire le Géocaching HQ

  1. Exiger d’avoir trouvé un certain nombre de géocaches avant de pouvoir en cacher une
  2. Obliger les propriétaires de cache à résoudre les problèmes de maintenance de leurs boites actuelles avant d’en cacher de nouvelles
  3. Demander aux nouveaux propriétaires de cache de terminer avec succès un didacticiel en ligne avant de placer un cache
  4. Accélérez le processus pour que les caches à problèmes reçoivent l’attention des réviewers
  5. Demander aux propriétaires de cache d’inclure une photo de leur emplacement lors de la soumission de la cache pour review
  6. Limiter le nombre total de géocaches qu’une personne peut posséder

,

Qualité des caches : et si vous donniez votre avis ?

Une fois n’est pas coutumes, Groundspeak demande aux géocacheurs de donner leurs avis sur la qualité des caches en répondant à ces questions :

  • Pour vous, qu’est-ce qu’une cache de très bonne qualité ?
  • Pour vous, qu’est-ce qu’une cache de mauvaise qualité ?
  • Quelles mesures la communauté peut-elle prendre pour améliorer la qualité des caches ?
  • Quelles mesures le Geocaching HQ peut-il prendre pour améliorer la qualité des caches ?

Vous avez surement un avis sur ces questions et vous pouvez le donner  ICI

,

7ème CHOUETTE EVENT

Créé par l’Association des Géocacheurs de Bourgogne.

Créé en 2012 par quelques passionnés locaux, le Chouette Event s’est d’année en année forgé une renommée dans l’hexagone : tous les ans vous l’attendez et il revient avant l’été ! Aussi, fort du succès grandissant des six précédentes éditions du « Chouette Event », c’est avec grand plaisir que l’association des Geocacheurs de Bourgogne et d’ailleurs vous invite à la septième édition du Chouette Event. Cette année, l’équipe organisatrice vous proposera de nombreuses activités pleines de découvertes, d’aventures et d’expériences inédites. Venez nombreux à ce week-end exceptionnel placé sous le signe de la convivialité et du partage autour de notre passion commune : le Géocaching !

Vous pouvez voir le résultat de cette belle organisation en lisant les logs et en regardant cette video de FRANCE 3 Bourgogne-Franche-Comté :

,

Nouveau type de cache : les caches AR

Les caches Réalité Augmenté

Du 06 juin 2018 au 06 septembre 2018, vous pouvez soumettre pour vérification une cache Mystère qui nécessite d’utiliser une application de réalité augmentée (AR) pour trouver la cache. Les caches publiées dans le cadre de cette expérimentation pourront par la suite être archivées par Geocaching HQ si les circonstances changent.

À la fin de cette période, Geocaching HQ décidera si les caches publiées resteront actives avec une clause d’antériorité ou bien archivées.

Si vous avez trouvé une géocache AR, répondez à ce questionnaire.

Applications AR

Les applications AR acceptées pendant cette expérimentation doivent

  • Être disponibles sur Android et iPhone (iOS).
  • Permettre gratuitement le téléchargement et la création de compte.
  • Permettre aux utilisateurs de créer leurs propres superpositions.
  • Pouvoir utiliser la réalité augmentée en se basant sur la localisation.

Exemples d’applications qui respectent ces conditions: HP Reveal (pour iOS et Android), Metaverse (pour iOS et Android).

Exemple d’une application qui ne respecte pas ces exigences : Holo (ne permet pas aux utilisateurs de créer leurs propres superpositions).

Type et nom de la cache

Seuls les caches Mystères peuvent nécessiter d’utiliser une application AR pour trouver la cache, le nom de la cache doit avoir le format suivant : AR_Nom de la cache.

Exemple : AR_En haut de la colline

Recherchez des caches AR en ligne:

  1. Sur la page de recherche, sélectionnez Filtres.
  2. Entrez “AR_” dans la rubrique LE NOM DE LA GÉOCACHE CONTIENT.
  3. Sélectionnez Rechercher pour voir toutes les caches AR.

Description de la cache

Dans votre description, incluez le nom de l’application AR requise, les liens vers le téléchargement de l’application Android et iOS, et le texte suivant en anglais (la traduction dans une langue régionale est facultative) :

“This cache is part of an experiment that allows the use of Augmented Reality (AR) apps to find the cache. At the end of this experiment, Geocaching HQ will decide if this cache will be grandfathered or archived. Geocaching HQ reserves the right to archive this cache at any time if conditions change. If you have found this cache and would like to give feedback on your experience, please fill out this survey.”

Waypoints

Comme pour toutes les caches Mystères

  • L’emplacement final doit avoir un contenant avec un logbook.
  • L’emplacement final doit être à moins de 3.2 km (2 miles) des coordonnées indiquées.
  • L’utilisation du GPS pour au moins une partie de la recherche est nécessaire. Pour satisfaire ce directive:
    • Les joueurs doivent naviguer jusqu’aux coordonnées GPS.
    • L’expérience AR est basée sur une location, ce que veut dire que les joueur ne peuvent la voir qu’à la location spécifié dans l’application AR.

Les caches AR_ peuvent avoir des waypoints virtuels ou physiques additionnels. Les waypoints AR doivent être à l’extérieur.

Une expérience AR ne peut pas exiger une photo qui inclut un visage.

Conseils

La Réalité Augmentée est une nouvelle technologie. En tant que tel, il est possible qu’elle ne fonctionne toujours correctement et qu’il y a des difficultés configurer ou voir la Réalité Augmentée.

Nous vous suggérons d’éviter de placer les caches AR près de l’emplacement de Mega-Events ou d’autres grands événements, car l’expérience AR ne pourrait fonctionner correctement lorsque plusieurs personnes tentent de voir la même expérience.

Les caches incluant une expérience AR peuvent requérir plus de temps à l’étape de validation par les reviewers que les autres caches. Soyez patient et travaillez avec votre reviewer pour faire les éventuels changements nécessaires.

,

Il a besoin de vous pour son mémoire!

Des géocacheurs Savoyards ont eu un enfant, Thomas, et en plus il fait des études 😸. Sachant combien nous sommes intéressants il souhaite mieux nous connaître et prend le géocaching comme thème de son mémoire.

Voici ce qu’il nous dit : « je suis étudiant en géographie, et je travaille sur le géocaching dans le cadre de mon mémoire. L’idée serait d’analyser les motivations des géocacheurs, à la fois pour placer et pour chercher, tout en définissant le territoires, les lieux qui sont créés par les itinéraires touristiques du géocaching. »

Il nous demande de l’aider en répondant au questionnaire que vous trouverez en cliquant sur ce lien.

Certaines questions vous permettrons de réfléchir sur notre activité : tiens, au fait, c’est vrai pourquoi je fais ça ?

Juste un petit moment avant les beaux jours et la reprise.

 

,

Un plus pour les propriétaires de caches

Voila du nouveau pour aider les propriétaires de caches. Publié dans le blog géocaching :

Jusqu’où s’étend l’univers ? Quel est le sens de notre existence ? Que serait le géocaching sans propriétaires de caches ?

Autant de questions dont nous ignorons la réponse. Mais une chose dont nous sommes sûrs, c’est que le géocaching n’existerait pas sans l’univers, sans vous, et sans ces géocacheurs chevronnés qui créent et posent les caches. Voilà pourquoi nous avons doté la toute dernière version du Tableau de bord de geocaching.com de plusieurs nouvelles fonctionnalités qui devraient faciliter la maintenance des caches, et rendre le rôle d’un propriétaire de cache plus agréable encore !

Plus tôt cette année

En Septembre, nous avons ajouté les logs des propriétaires des caches sur la page Activité Récente du Tableau de bord. Grâce à cette mise à jour, les propriétaires de caches peuvent voir les logs et les photos que les géocacheurs publient sur leurs caches. Encore mieux, ils peuvent enfin voir lorsque leur cache gagne un point Favori. Cette information n’était auparavant pas publiée.

Dernier ajout

Le 20 novembre nous avons ajouté un nouvel outil de maintenance sur le Tableau de bord. Les propriétaires verront un widget sur le haut de leur tableau, si une ou plusieurs de leurs géocaches présentent un problème. Ce problème peut être un logbook plein ou humide, une modification du lieu de la cache, une boite cassée ou disparue.

L’outil de maintenance affiche les géocaches concernées selon un algorithme que nous avons créé, afin de calculer un score caché de Santé. Cet algorithme est basé sur une combinaison de logs et de circonstances. Plus de détails ici.

S’il y a plus d’une cache qui a besoin de votre attention, l’outil affichera jusqu’à 5 caches, triées du score de Santé le plus bas au plus haut avec l’option ‘Tout afficher’.

Les propriétaires de cache peuvent faire les actions suivantes depuis le Tableau de bord :

  • Ils peuvent ajouter les caches à une liste. (Fonction Premium)
  • Une fois le problème de la cache réglé, ils peuvent loguer une maintenance.

Nous espérons que ces changements amélioreront la vie des propriétaires de cache, comme ils peuvent maintenant suivre le statut de leurs caches et recevoir la reconnaissance qu’ils méritent – tout en un endroit. Voilà de bonnes nouvelles pour l’univers, ou au moins toute la communauté Géocaching. Ainsi le jeu est plus amusant, quand il y a des caches à trouver et des logbooks à signer.

,

Jeu de carte sur le géocaching

Après le petit manuel de Géocaching, Helphez nous propose avec Godfroy niKlaus un jeu de carte sur le même thème.

Le jeu est en cours de création sur Kiskstarter et vous pouvez y participer si cela vous intéresse.

L’histoire commence il y a environ 1 an. Hephez et niKlaus sont graphistes dans la même agence. Suite à l’édition du « Petit Manuel de Geocaching » créé et illustré par Hephez, niKlaus lui propose d’imaginer un jeu de cartes sur ce thème, en utilisant ses illustrations.

Faisant partie d’un club de joueurs (les Loups du Téméraire), niKlaus concocte pendant plus de 6 mois une règle « sur mesure » pour l’univers du geocaching (différents types de caches, différents niveaux de difficultés, des gps, des tiques…) et la teste auprès de ses amis du club.

Ils décident ensuite d’expérimenter un prototype auprès du grand public, au Salon du Jeu d’Epinal (ou des dizaines de joueurs viennent y jouer de 10h à 23h non stop), puis au Salon du Jeu de Thiaucourt, avec le même succès. Suite à ces essais réussis grandeur nature, ils affinent la règle, décident de redessiner l’intégralité des illustrations et présentent le jeu aujourd’hui devant vous.