Articles

,

Des petites règles à savoir !

Bonnes pratiques Géocaching 201 : recherche et log

Un article intéressant du blog géocaching

La plupart des géocacheurs trouvent que notre jeu est assez simple. On trouve une cache, on signe le logbook, et on enregistre la découverte en ligne. Mais quand un jeu est pratiqué par plusieurs millions de personnes dans plus de 190 pays, il y a inévitablement des débats sur la manière de jouer. Voici quelques conseils sur les soucis les plus couramment rencontrés, en deux parties. Le HQ et les reviewers sont souvent sollicités pour donner des conseils ou aider à résoudre les conflits.

Nous avons mis au point des articles de blog pour partager plus largement les conseils que nous donnons sur les problèmes les plus courants.

Commençons par l’essence même du géocaching : rechercher et loguer des caches.


On peut loguer une cache comme “Trouvée” après s’être rendu aux coordonnées et avoir signé le logbook.

Ceci est tout droit issu des directives du jeu. Pour être tout à fait clair, cela signifie que vous ne devez pas loguer une cache comme “Trouvé” si :

  • Vous n’êtes pas allé aux coordonnées. (Par exemple : un groupe de géocacheurs se séparent pour trouver des caches, signent avec un nom d’équipe, et ensuite, chaque personne logue toute les caches en “Trouvée”, même s’ils n’ont pas visité personnellement toutes les caches).
  • Vous voyez une cache, mais vous n’arrivez pas à la récupérer et à signer le logbook.
  • Vous trouvez le fil, mais le contenant et le logbook ont disparu. Dans ce cas, loguez un “Maintenance nécessaire”, pas un “Trouvé”.
  • Vous n’avez rien trouvé, alors vous ajoutez une nouvelle boite avec un logbook sans la permission du poseur, et vous loguez votre découverte. Dans ce cas, loguez un DNF, ou si la disparition ne fait aucun doute, loguez un “Maintenance nécessaire”.

Cela s’applique aussi aux caches qui n’ont pas de contenant physique. Vous ne devez pas loguer une EarthCache, une cache virtuelle, un event ou une cache Adventure Lab si vous ne vous êtes pas rendu aux coordonnées.

Nous ne pouvons pas passer à côté des caches challenge, car elles ont quelque chose de spécifique. Les caches challenge peuvent être signées sur le logbook à n’importe quel moment, mais la cache ne peut être loguée trouvée en ligne qu’une fois le logbook signé et les actions du challenge réalisées et démontrées.

Type de log approprié quand vous ne trouvez pas la cache

Dans notre récente enquête, nous avons demandé ce qui pourrait améliorer la qualité des caches. La réponse la plus courante a été “Loguer ‘Non trouvée’, ‘Maintenance nécessaire’, et ‘Archivage nécessaire’ lorsque cela est nécessaire”.

  • Ne vous sentez pas mal à l’aise en utilisant ces types de log. Ils ont un but précis. Comme l’a montré l’enquête, vos amis géocacheurs veulent que vous les utilisiez !
  • Soyez sûr d’utiliser le type de log approprié. Par exemple, quand vous ne trouvez pas une cache, le DNF est généralement le log le plus approprié. Le fait que vous ne trouviez pas la cache ne signifie pas nécessairement qu’une “Maintenance est nécessaire”. Le Centre d’Aide vous fournira de nombreux conseils à ce sujet.
  • Ne postez pas un “Archivage nécessaire” si vous ne vous êtes pas rendu aux coordonnées.

Préservez la surprise pour les prochains

Les poseurs peuvent travailler dur pour créer des caches amusantes, de grande qualité. Respectez leurs efforts et l’esprit du jeu.

  • Ne partagez pas les réponses des énigmes, des Adventure Labs, des virtuelles ou des EarthCaches dans des groupes de discussion. En agissant de la sorte sans la permission du propriétaire, vous réduisez à néant tous ses efforts. Vous risquez aussi de perdre votre accès au site Geocaching.com.
  • Ne gâchez pas une cache en publiant des photos ou des vidéos qui en montrent trop sans la permission de son propriétaire.

Soyez un ambassadeur de la communauté géocaching

La vitalité de notre jeu dépend des bonnes relations que nous entretenons avec les gestionnaires des terrains, les agences gouvernementales et les propriétaires.

  • N’abimez pas l’environnement en cherchant une cache. (Par exemple : passer dans les broussailles en mode sanglier hors des sentiers battus n’est pas autorisé).
  • Ne violez pas la propriété d’autrui pour trouver une cache. Si vous découvrez qu’une cache est posée dans une propriété privée sans autorisation, alors vous devez poster un log “Archivage nécessaire”.
  • Ne transgressez pas les règlements pour trouver une cache. (Par exemple : rechercher une cache dans un parc en dehors des heures d’ouverture).

Objets voyageurs

Bien qu’ils constituent un petit bonus sympa au moment de la découverte d’une cache, les objets voyageurs sont aussi l’une des plus grandes sources de confusion du géocaching. Voici quelques astuces à garder en tête à propos des objets voyageurs.

  • Avant de récupérer un objet voyageur d’une cache, vérifiez que vous êtes bien en mesure de l’aider dans sa mission / à l’aider à atteindre sa destination. Cette information est renseignée sur la page de l’objet.
  • Essayez de ne pas garder un objet voyageur plus longtemps que nécessaire. Et oui, dans la plupart des cas, les objets voyageurs veulent… voyager.
  • Faites de votre mieux pour placer les objets voyageurs dans des caches qui sont le moins susceptibles d’être découvertes par les moldus. C’est une histoire de feeling, ce n’est pas une science.
  • Si vous trouvez un objet voyageur qui vient d’être déposé dans cette cache, il est possible que son hôte précédent n’ait pas encore logué qu’il l’a déposé. Laissez-lui un jour ou deux pour le faire, plutôt que de lui “prendre” directement. Ou alors, envoyez un message à cette personne pour lui rappeler de loguer le dépôt de l’objet.
  • Ne partagez pas les codes des objets voyageurs sans l’accord de leur propriétaire.

Encore 2-3 petites choses à garder à l’esprit en loguant des caches

  • Quand vous géocachez en groupe, c’est la personne qui trouve la cache qui doit la replacer, car elle seule sait exactement comment la cache était posée.
  • Si vous endommagez ou perdez une cache, contactez son propriétaire et dites-lui. Les accidents, ça arrive !
  • Quand vous enregistrez votre découverte en ligne, faites attention à respecter la date à laquelle vous l’avez cherchée. Cela aide à avoir une vue plus précise de l’état actuel de la cache.
  • Quand vous voulez loguer une cache Webcam, seuls les logs avec une capture d’écran du flux vidéo de la webcam sont valables. Souvenez-vous, l’intitulé du log est “Photo webcam prise”, pas “Youhouu, j’ai fait un selfie !”
  • Une page de cache n’est pas un forum de discussion. Si vous voulez parler de la cache, alors un e-mail, le Centre de Messagerie, ou les forums Géocaching sont les meilleures options.
,

les notes des caches difficulté et terrain

Chaque géocache a une cote de difficulté et une cote de terrain sur une échelle de 5 étoiles.

Les évaluations varient d’une communauté à l’autre. Un terrain de 3 étoiles à Banff, au Canada sera différent d’un terrain de 3 étoiles à Amsterdam, Pays-Bas. S’il vous plaît notez votre cache en fonction des habitudes de votre région et des conseils dans le tableau ci-dessous.

Astuce: Les caches évent doivent toujours avoir un niveau de difficulté 1 étoiles , car il est facile pour les géocacheurs de « trouver » un event. Ils sont bien en vue ou se trouvent dans quelques minutes de recherche. Peu importe la difficulté des activités que l’évent propose.

 

Évaluation Difficulté Terrain
L’ effort nécessaire pour résoudre et trouver le cache et journal de bord à GZ . L’effort physique nécessaire pour arriver à des coordonnées.
1 étoile
Facile à trouver ou à résoudre en quelques minutes.
La randonnée est inférieure à 0,5 mile (0,8 km) et accessible aux fauteuils roulants (attribut obligatoire). Très probablement ouvert et plat.
1,5 étoiles
Facile à trouver ou à résoudre dans les 10-15 minutes.
La randonnée est inférieure à 0,5 mile (0,8 km). Très probablement plat, mais peut-être pas accessible aux fauteuils roulants.
2 étoiles
Relativement facile à trouver ou à résoudre dans les 30 minutes
La randonnée est à moins de 2 miles (3 km) le long des chemins bien définis sans changement d’élévation significative ou surcroissance.
2,5 étoiles
Un défi doux, mais relativement facile pour un géocacheurs expérimenté.
Le terrain peut avoir de petits changements d’élévation ou surcroissance modérée.
3 étoiles
Un casse-tête un peu difficile ou lieu de cachette.
La randonnée peut être plus de 2 miles (3 km) sur un terrain varié – trop difficile à faire du vélo en raison des changements d’altitude ou surcroissance significative.
3,5 étoiles
Assez difficile. Préparez-vous à un défi mental.
Tout à fait intense, longue randonnée sur un terrain très variable.
4 étoiles
Il est très difficile et peut prendre des connaissances particulières, la préparation avancée, ou plusieurs voyages.
mouvement très intense qui peut comprendre la distance importante, surcroissance, la natation, ou des changements d’altitude.
4,5 étoiles
Extrêmement difficile. Très probablement exige des connaissances ou des compétences spéciales.
extrêmement exigeant un mouvement sur un terrain potentiellement dangereux.
5 étoiles
Le défi mental le plus extrême. Exige des connaissances spécialisées, des compétences, des outils ou des efforts importants pour trouver, résoudre, ou ouvert.
Nécessite un équipement spécialisé comme équipement de plongée, un bateau, train d’escalade, ou similaire.