maintenance des caches!

Geocaching : la maintenance des caches

Depuis la fin de l’hiver qui a été rude, j’ai fait un petit nombre de caches dans les campagnes et moyennes montagnes: je suis étonné de constater le nombre de caches qui ne sont pas entretenues ou visitées pour  assurer une maintenance annuelle après intempéries. Aussi, je me demande l’intérêt, voir le but de certains géocacheurs de créer dix, vingt voir trente et plus de caches s’ils ne peuvent pas en assurer le suivi?

Rien de plus stressant que d’arriver sur les lieux d’une Cache et de voir au premier coup d’oeil qu’il va y avoir un gros souci de localisation, rien de plus énervant que d’ avoir parcouru un grand nombre de km pour un échec.

Ce type de cache est bien souvent dans des endroits délicats comme le lit de torrents dans des vallées encaissées, dans des sous-bois  où l’aide du GPS est illusoire: comble du géocaching!

Que dire du hint ou spoiler, quand l’indice vous indique un lieu qui a été transformé par un glissement de terrain(c’est la nature) par la rivière en crue ou l’envahissement de ronciers et autres broussailles!

J’ai passé pas mal de mon temps à nettoyer, assécher et remplacer certaines pièces des box pour que la cache puisse continuer son activité (comme beaucoup d’entre-vous), mais la continuité de ce jeu, son intérêt passera aussi par le respect de ses règles.

Didji