Articles

,

les difficultés terrain

 

Il est toujours difficile de déterminer quelle difficulté de terrain mettre lorsque l’on pose une cache ou savoir à quoi correspond celle indiquée sur la page de la cache que vous recherchez. Voici un essai pour vous aider :

  • TERRAIN 1.0 : Accessible en fauteuil roulant (le cache est récupérable par quelqu’un en fauteuil roulant), généralement sur un sentier pavé / trottoir.
  • TERRAIN 1.5 : Accessible à une personne à mobilité réduite, généralement récupérable à partir d’un sentier posée entre 0 et 1,8m du sol.
  • TERRAIN 2.0 : Quitter le sentier est nécessaire pour trouver la cache et peut inclure quelques broussailles mais l’entrée et la zone autour de la cache est plate. La distance entre le sentier et la cache est inférieure à 30 m et la distance entre le parking et la cache est inférieure à 3 km. Egalement, ce peut être toute cache près ou sous le sol ou bien confinée dans un petit espace (par exemple sous une clôture).
  • TERRAIN 2.5 : Variations de T2.0 avec un sol irrégulier. La hauteur de la cache peut être comprise entre 2m et 2,4 m ce qui peut exiger que certains géocacheurs se tiennent sur quelque chose pour récupérer.
  • TERRAIN 3.0 : La recherche du cache nécessite de traverser une pente relativement raide. ou bien la cache est au-dessus de 270 cm  mais peut être récupéré et remplacé par un objet de moins de 120 cm de long.
  • TERRAIN 3.5 : L’échelle du géocacheur est nécessaire ou une montée très facile arbre où la cache est au-dessus de 3m.
  • TERRAIN 4.0 : Randonnée difficile jusqu’à 20km.
  • TERRAIN 4.5 : La recherche de la cache requiert l’une des activités suivantes: natation (eau plus profonde que la hauteur du nombril ou pleine submersion nécessaire), rafting / kayak / canoë (rapides de classe I ou équivalent), plongée en apnée?
  • TERRAIN 5.0 : Le cache nécessite un équipement spécial qui nécessite une formation spéciale pour fonctionner. Cela comprend les engins d’escalade, les engins de plongée, les bateaux fluviaux (classe III + rapides) ou les bateaux à moteur. La difficulté réelle du terrain de ces caches est souvent inférieure à un cache T4.5 moyen.