le géocaching au Havre

Le geocaching au Havre


L’été arrive les feux aussi

C’est pourtant maintenant que vous avez le plus envie de faire du géocaching dans ces belles régions du sud. Il suffit d’avoir le reflex feu, d’éventuellement modifier votre comportement et de vérifier avant chaque sortie que les massifs sont ouverts à la circulation.

Voici les adresses :

Un géocacheur sympa

Jacques est géocacheur. Lorsqu’il s’ennuie les samedis après-midi, il aime partir à la recherche de « caches », ces petits contenants dissimulés par tout un chacun, par-ci par-là, à Angers et ailleurs. Une sorte de chasse au trésor. C’est en janvier 2015 qu’il égare, en fouillant dans un buisson, son alliance un peu trop grande pour son doigt, 38 ans après son mariage avec Martine. Fin du premier acte.

Géocacheur lui aussi, Laurent farfouille aux alentours de l’école Agrocampus à Angers, le 28 mars dernier. Dans sa recherche, il découvre, ô surprise, l’alliance de Jacques qui mentionne les prénoms des époux et la date de leur mariage. Il se lance alors un défi : retrouver le propriétaire avant le 40e anniversaire de leur mariage.

Plus de 130 000 partages sur Facebook

Quelques jours plus tard, il poste une photo sur le réseau social Facebook.

L'avis de recherché publié par Laurent sur Facebook.
L’avis de recherché publié par Laurent sur Facebook.

La machine Internet s’enclenche et, en moins d’une semaine, plus de 130 000 personnes partagent son avis de recherche.

Et tentent d’élucider de quelle manière Jacques a pu égarer cet anneau…

Chacun a laissé parler son imagination…

Chacun a laissé parler son imagination...

Grâce à Facebook, et à la complicité de sa fille, Jacques a retrouvé sa bague en moins d’une semaine.

Dimanche 12 avril, vers 18 heures, coup de sonnette à son domicile angevin : Laurent apparaît à son portail, à Angers, le précieux anneau d’or dans la main. Fin de l’histoire. Merci Laurent. Et merci Facebook.

Une histoire émouvante à lire dans Ouest-France du mardi 14 avril.