BlablaCache de Marseille

BlablaCache de Marseille

du MUCEM à la Bonne Mère
du Vieux Port à la Canebière

la moindre ballade dominicale
devient chaque fois un vrai régal

ici commence notre voyage dans le panier
que l’on visitera de la cave au grenier.

plus belle la vie sera photographié
hélas la vieille charité non visité

voila ma prose pour cette blabla-cache
et bien évidemment merci pour la cache

dyna1340hd

Face au majesteux port vieux,
Qui dans le monde rend envieux,
Nous loguons une blablacache,
Fière de ses antiques attaches.

Le mistral nous brise les os,
Et force notre respect aux matelots,
Qui partent courageux prendre la mer,
En esperant revoir leur bonne mère

Sur l’inspiration du moment.

Logué sous team LM, #544. Mplc

 

B ien sur nous cherchons,
L onguement, nous hésitons.
A utour de nous, des vendeurs,
B izarrement, rient en coeur.
L à dessous, nous disent-ils,
A vec leur aide c’est facile…
TFTC

 

We only had time for one cache today during our quick stop in Marseille from our cruise ship. It was hot, and the boys were restless. It was well worth the climb up the stairs from where the coach dropped us off.

There were a few people around but we managed to find the cache with a bit of stealth and then quickly sign and replace the cache. We took some photos of the lovely views from up here before walking down towards the impressive cathedral down the slope.

« We sailed in to visit Marseille,
On a beautiful, hot August day.
We searched for the cache,
It was found on a flash,
Then replaced, and we went on our way… »

TNLN. MPLC

 

Partout, de la Champagne à trifouilli les oies,
Je cherche, en haut, en bas, à l’envers, à l’endroit,
Parti jusqu’en Provence et ici à Marseille
Je log fier et sans relâche, pour voir ces merveilles,
Il se fait déjà tard et quand survient la nuit,
Illuminée, comme un grand phare, tu me souris.
Il faut que tu le saches et me regardes faire,
Cette petite cache, elle est pour toi, ma Bonne Mère.

oliv 51

 

Arrivé près du spot je trouve une place pour me garer, c’est payant comme toujours à Marseille. Pas trop cher non plus, tant que le taux seuil d’ozone n’est pas atteint.
Et effectivement la vue n’est pas mal d’ici ! Depuis que le Mucem est sorti de terre, enfin de l’eau plutôt, le cadre a bien changé ! L’endroit est un peu plus propre… Ahahaha ! Mais sans compter sur la collection de milliers d’étiquettes collées sur les poteaux ! D’ailleurs il doit y avoir un concours de celui qui le collera le plus haut ! On de demande d’ailleurs comment certaines étiquettes se sont trouvées là haut !
J’ai bien une idée mais ça m’étonnerait quand même.
Près du point zéro un distributeur de boissons fraîches sur les escaliers me fait rebrousser chemin. Il y a beaucoup trop de moldus ici ! Comme je ne veux surtout pas exposer cette cache et la mettre en danger, je fait un tour vers le Mucem. C’est toujours aussi beau.
Mais depuis la dernière fois que j’y étais passé, l’idée d’y poser une cache T5 a germé ! Non c’est quand même trop… Et trop… Mais la façade se grimpe facilement !!!!. Il y a bien au sol un marquage dissuasif « Ne pas escalader ». Mais pas de caméra ! 😉
Une magnétique serait l’idéal ! Il y a pas mal de supports inox…
Bon ce n’est pas simple quand même ! Et quand même très dangereux. Le béton n’est pas connu pour sa souplesse d’amortissement ! Et puis aller chercher une cache très exposée, ça rend le défi autrement plus difficile. Surtout avec le monde ici en été !!!!
J’abandonne l’idée pour l’instant….

Après ce petit tour, je retourne vers la cache. Il y a moins de monde, plus du tout le distributeur de boissons fraîches et c’est en mode je fait les lacets défaits que j’arrive enfin à mettre la main sur cette boîte !
Le logbook est quelque peu chiffonné mais en bon état et il reste de la place pour signer !

J’en profite pour contempler la belle vue sur la Belle Mère.

Merci pour cette cache et cette belle vue qui donne des idées !!!

JipéT

 

Marseille premier jour de géocaching dans la ville
ville de culture et de découvertes en bord de mer
mer venteuse mais plein de soleil
soleil dans le ciel nous invente l’ombre
l’ombre nous invite a l’apéro
l’apéro au saveur d’anis
anis et pastis les saveurs de Marseille

amanite

**M** UCEM et Bonne Mère
**A** la découverte de la ville phocéenne, je erre.
**R** egardant le nez en l’air ou à terre
**S** i au hasard ou si je persévère
**E** t déniche de préférence en pleine aire,
**I** ngénieusement dissimulée aux équipiers et équipières,
**L** a cache des commères, chansonniers et chansonnières.
**L** a bavarde logueuse et son compère
**E** crivent pour le fun, autant que faire ce peu ces petits vers.

**R** etrouvons notre jeunesse
**E** n cherchant une richesse
**N** ulle de promesse.
**N** ous allons de déconvenue en prouesse
**E** t parfois pas sagesse
**S** toppons notre désir richesse.

MPLC

francoizik

 

**M** erci à l’owner pour avoir répondu si vite
**P** our Salinnes & moi ce sera donc le « Found It »
**L** a vue de là-haut est vraiment superbe
**C** houette idée de nous y faire associer le verbe
J a l a p e ñ o

 

Ce midi je pars en quête de groseilles Mince il n’y en a point dans Marseille. Tant pis ce sera une pause cache De ça il y en a un panache. M’arrêtant en surplomb de la mer C’est celle-ci que je récupère. Une de moins dans le secteur Et un nouveau point jaune du bonheur. Aller j’arrête avec mes rimes qui font tâche Et merci pour la cache.
Bibou-Team