34 caches en Centre Ardèche

L’image du « geek », coupé de toute vie sociale et arc-bouté du matin au soir sur son clavier d’ordinateur, va en prendre un sacré coup. Et même s’il n’est sans doute pas la première cible visée par cette chasse au trésor 2.0, tout récemment mise en place le long de la Dolce Via, nul doute que les addicts aux nouvelles technologies trouveront leur compte à pratiquer cet étonnant loisir.

 Cette activité d’un nouveau genre sur le territoire du Centre Ardèche – le phénomène est apparu au niveau mondial dès le début des années 2000 – se nomme le « Géocaching ». Néologisme désignant le néoloisir consistant à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher un contenant, appelé « cache » ou « géocache ». L’ère du parchemin, découvert au fond d’un grenier poussiéreux et indiquant d’une croix l’emplacement secret d’un coffre dissimulé au pied d’un arbre mort, est bel et bien révolue. Aujourd’hui, c’est smartphone ou GPS en poche que l’on part à l’aventure. Et quelle plus belle terre d’aventure que le Centre Ardèche, et ses voies douces ?

 Une trentaine de « géocaches » sur la Dolce Via

 C’est ainsi le long de la Dolce Via, sur le tronçon entre Saint-Laurent-du-Pape et Le Cheylard, qu’une trentaine de « géocaches » a été dernièrement dissimulée, et répertoriée sur la carte disponible via le site : www.geocaching.com ou l’application Géocaching, à télécharger gratuitement. En 2016-2017, une seconde étape verra de nouveaux « géocaches » être déposés, afin d’équiper totalement la voie douce. Le projet est porté par les trois intercommunalités traversées : Capca, Val’Eyrieux et Pays de Lamastre, pour un budget total d’environ 7 000 €. Budget co-financé par les interco, le Département et la Région. À noter que le prestataire de services en charge de positionner les « géocaches », puis de les mettre en ligne, avec rédactionnel et photos, est : Par monts et par vaux, une agence locale (Saint-Julien-Boutières) spécialisée dans l’organisation de raids à vélo, à pieds ou à ski en Ardèche.

 Promouvoir le Centre Ardèche

 Mais au-delà de l’évident côté ludique de ce nouveau loisir, c’est un formidable outil promotionnel pour tout le Centre Ardèche et ses voies douces, dont la Dolce Via est aujourd’hui le précurseur, mais qui devrait être rapidement rejointe par ses voisines. « Il s’agit de proposer une activité familiale et entièrement gratuite autour de la Dolce Via , explique Sylvain Lextrait, conseiller en séjour à l’office de tourisme Privas Centre Ardèche, et lui-même géocacheur averti, c’est un nouveau canal de diffusion pour la promotion d’un territoire, dont le seul risque est de devenir addict ».

Car oui, le Géocaching est gratuit : il suffit pour débuter de posséder un smartphone – ou un GPS – connecté à internet, et de télécharger l’application Géocaching.

Et oui, ce loisir va séduire toute la famille, en premier lieu peut-être les plus jeunes, qui sont parfois peu enthousiastes à l’idée d’aller marcher, et dont les parents trouveront là un prétexte idéal pour la balade. Une balade qui du reste peut, sans que rien paraisse, se transformer en rapide cours d’histoire et de géographie, puisque bien sûr les « géocaches » sont tous stratégiquement positionnés près de sites remarquables : le ravin de Ribemale, le viaduc de la Pimpie, le tunnel des Nonières… et que grâce au contenu fourni avec l’application, des explications historiques ainsi que des photos d’archives sont à disposition des « géochercheurs ». Ajoutons que si les « géocaches » ne sont, bien sûr, pas repérable au premier coup d’œil, ils sont tous très faciles à dénicher, même pour les enfants.

Avec la mise en place de l’activité Géocaching sur la Dolce Via, le Centre Ardèche s’est, peu avant la saison estivale, doté d’un outil moderne, ludique, pédagogique et entièrement gratuit pour promouvoir son territoire. Dont le plus beau trésor à découvrir est encore celui d’une Ardèche sauvage et authentique.

Frédéric Coutisson

http://www.hebdo-ardeche.fr/blog/2016/06/21/chasse-au-tresor-2-0-en-centre-ardeche/

Et si vous aviez une boite de rechange ?

Et si vous aviez une boite de rechange ?