DIABLOLITO

« Log sous T13 couleur orange : Clem des bois et compte commun (qui bosse pendant de maman s’amuse…), Lézardiño, Bibou Duracel, sans oublier votre serviteur.
Les calanques, les séries, les arbres, les urbaines, ….. il nous manquait une chose : Une Trail ! like USA… A la sortie de cette série de malade, j’appelle mes géoamis ; et banco l’équipe est montée (absence excusé pour mon ami seb… , et remplacement par le cabri Aixois) !
Mardi 05/04/16, provisions OK…. road book OK (merci lézard !)….. stylos orangés OK….. bière et rhum OK….. gasoil à demi OK ! La folle journée peut arriver.

Mercredi 5h50 : Départ du diable dans son géo 4X4, arrivé à 6 h pétante et pas de Mme Des Bois ! deux minutes de retard plus tard et gogogo à Vitroles. Deux tour de rond point plus tard l’aventure peut commencer, il est 6h45 ! A 6h46, tout le monde est content, excité même… et en parlant d’excitation, humm hummm, Clémentine commence une longue description d’un « speudo-futur-client », une sombre histoire de cri d’insectes : « Le chant des Cigales » ! Nous sommes ébahis… nos chastes oreilles en prennent un coup ! Des croix de St André, des 3eme sexes, et les fameux « Glory Hole »… tout y passe ! Une vraie prêtresse, et Fabien qui laissera échapper un soupir avec un regard en coin : « ha bon, ho la vache… » qui nous fera rater la bonne sortie….. pas grave on arrive sur le spot à 8h29. ENFIN !
Début des hostilités à la 1616, du très classique car on, est pas la pour faire dans le style, c’est un Trail !

Petit rappel des rôles : Le Diable pilote, la Prêtresse, co-pilote et saute sur la première boite qui est à porté d’orange, les deux runners sont Bibou team & Lézard. Et promis on tournera toutes les heures !!! plus gros mensonge de la journée… car 12heures plus tard, même configuration…

Petit pointage des « avant 2000 » : Lézard « La Porte !  » : 75… Sébastien Diablo : 157….. Clémentine au téléphone magique : 271… et Lapinou Team : 404, sa race !

Nous arrivons au rond point de la burne (un signe ?), c’est parti !


… 1ere heure : 2 ou 3 boites changées… 2 DNF et un trés gros chien ! mais surtout 46 found it…On est content, on est beau, on est jeune (pas tous ! mdr)… La vie est belle !


… 2eme heure : 31 boiboites, la route est roulante… trop roulante ! pas de parking… alors faudra faire pour le mieux : il faut cavaler dans tous les sens, un seul DNF ! ouf !!! Lézard « dépucelle » le clan des 2000eme : 1er apéro à 10h30… la base !


… 3eme heure : 32 caches trouvées, on changera 2 boites à nos amis poseurs… petite précision : sur cette journée nous loguerons aussi des Hors Circuit (où nous perdrons le plus de temps…), nous y ferons même un max de maintenance… des églises par ci par là, Lézard le séminariste veut toute les faire ! Par contre pas mal de pseudos ne sont pas sur les logs papiers… je dis çà mais je dis rien. On attaque le reportage facebook avec notre 110 caches en 3 heures.


4eme heure : 2 STF sur la 1410 et 1418, comme quoi ! au fait, 38 caches !
5eme heure : la 1440 sera ma 2eme et je rentre officiellement dans les cercle des géocacheurs expérimentés… qui provoquerons quelque réflexions a l’attetion de notre bibou seul : « tu peux pas comprendre, t’as pas 2eme caches au compteur mec » lol. Pause « apéro / gamelle » d’une demi heure avec pour résultat de 23 boites trouvées quand même…



6eme heures : Changement de pilote, l’acidulé prend le volant, la portière ne marche toujours pas, et Bernard Laporte… de plus je ne connais toujours pas le nom pour loguer l’équipe, les quolibets volent… quelle buse ! Je reprends les rennes du 4X4 car y’en a qui conduise qu’en marche avant… mais 31 boites !


7eme heure : 50 boites… des vrai monstres, 1 cache par minute ! et tout ça au bout de 7 heures de recherche + 2 heures de trajet… Clementiña nous fait sa 2000eme… y’a plus que Lapinou ! alors on va se décarcasser pour lui !

8eme heure :Toujours un gros soleil, 21 ° C… çà tire sur les organismes, mais notre organisation est maintenant bien rodée… on compense la fatigue par l’expérience ! 36 boites à notre actifs. Miss des Bois fera des bains de pieds dans la bout, Bernard « La Porte » perdra encore un stylo… on fait deux HS et un DNF…


9eme heure : Fin de boucle… on se casse vite sur l’autre partie pour Duracel… on attaque par la 1737, à l’envers… (pas en marche arrière… voir log de Des Bois)on perd 15 minutes sur le trajet de jonction. 37 petites trouvailles…

10eme : je crois qu’on bouge encore sur la série, en fait je comprend plus rien sur les notes….. ca commence à craindre pour mon log, en plus je suis mort ! Normalement c’est 23…, je crois ?


11eme heure : c’est complétement le bordel dans le road book ! mdr…Fabien bibou duracel team pas des bois, fait enfin sa 2 000eme sur la 1797 ! on accélère comme des fous et encore 47 / h… Je commence a en avoir marre des cades, des poteaux, des tas de pierre, des fils bleu, etc… je veux une douche, une cote de boeuf et du vin à profusion… Que Néni, maintenant il faut faire mieux que les potos de l’Hérault en 12 heures… je savais que j avais signer pour en chier !

12eme heure : 43… ca ne s’arrêtera donc jamais ?

Une énorme journée entre amis, des rigolades et des souvenirs plein la tete… une aventure humaine rendu possible par le boulot de DINGUE de l’équipe du PTH 34. Merci à vous mesdames… messieurs !!! Merci à mes camarades, merci à ma voiture, merci aux costumières et ingénieurs du son sans qui ce film n’aurai pas vu … non je déconne !

Enfin, je tairai (ou pas… ) les pets dans la caisse, les téléphones magiques, les gros coups de mous, les legging troués, ces putains de stylos oranges qu’on perd et qu’on retrouve, le gros chien, les églises à Ber, les ronds points, les rototos, etc… « 



Putain elle l’a fait !


Et oui, elle l’a fait… mais pas toute seule, non ! avec son homme des bois, Mr Compte commun.
Oui, dis je : ils l’ont fait et avec brio, car la galéjade lancé à la volée d’un comptoir d’un grand bar du 8eme art de Marseille, la grosse déconne à bien été prise à la lettre ! La famille Des Bois à fait son event, et un event du tonnerre…


Apéro géant sur la terrasse, 2 multis de haut vol, un bon petit restau pour le ventre, et une franche rigolade ! Car tout le monde à joué le jeu du bal masquée (Hoé Hoé !)… je citerais pèle mêle : des Mario, des perruques, une mousquetaire, des moustaches, un mexicain, des cow boys/girls, Dracula, un marin, une fée, …
Que du beau monde, et comme d’habitude les absents ont eu tort !!!

Un bel apéro, donc où çà échange à tour de bras, les nouveaux, les vieux, les connus et inconnus… comme pour une salade de fruit (de clémentine ? ) tout le monde se mélange. Dring, dring, … les 2 multis « surprises » sortent et notre groupe de joyeux drilles se ceint en deux… chacun de son coté pour un partie de rigolade car certain ont abusé de l’apéro ! et dans la nuit les étapes sont de plus en plus difficiles… mais grâce à nos hôtes du soir tout baigne ! S’en suivra un bon repas, entrecoupé de fou rire, et d’un jeu au combien rigolo. Puis pour les derniers, des prises de rdv pour des évents à venir… çà fait plaisir !

Je profite donc de ce mot, pour vous remercier Clémentine & Luc des Bois, vous remercier de vos sourires, de votre implication, et de votre gentillesse ! et encore BRAVO pour cet event…


Pour le prochain qui le tour ??? « 



Le géocaching en vacances…

Aie….. ! que le premier à ne pas se reconnaitre me jette la 1ere pierre !

– Qui n’a pas IMMÉDIATEMENT regardé la carte des géo caches à l’annonce de vacances dans des contrées plus ou moins lointaines ?
– Qui n’a pas choisi le coin où il y avait le plus de « points vert » quand 2 destinations étaient en balances ?
Et oui, tous les mêmes… Mais comment faire pour expliquer le B-A à BA de notre jeu aux non-initiés (moldus), au point qu’il s’immisce dans notre vie jusqu’ aux congés ?

Ha, là… il vaut mieux que votre compagne (ou compagnon) soit accro aussi… car c’est bien vrai, quel plaisir de faire des caches « d’été » sous la neige, au lieu de skier tranquillement comme tout le monde…


Pourquoi marcher dix kilomètres sur la plage en plein cagnard ; et prendre une photo devant un cocotier pour valider une earth, alors que l’on pourrait rester tranquillement à profiter du « all inclusive » au bord de la piscine…

Hummmmm, çà sent le vécu !

Et bien je vais vous le dire : La PASSION ! mêlée à un peu de folie et de connerie même…

Au fait, j’ai toujours pas reçu de pierre… mdr !

Une nouvelle association

Une nouvelle association
Bienvenue

et son event

Quel Géocacheur êtes-vous

Les 10 types de Geocacheur

1. Le chasseur de FTF

Tout le monde connaît au moins une. Ce géocacheur qui lache tout quand une nouvelle cache est publiée afin qu’ils puissent être le seul à dire « Je l’ai trouvé en premier, avant vous tous  » Cette personne fera un plaisir de vendre leur grand-mère pour avoir leur pseudo en premier sur le log book et il pourrait faire un tacle de rugby  aux géocacheurs qu’ils rencontrerait sur leur chemin vers la cache nouvellement publiée.

pbwctl1454929004

2. L’adict des stats

Combien de cache avez vous trouvées dans une journée? Quel est le plus petit temps que vous avez mis pour trouver 100 caches ? Quelle est votre plus longue série FTF? Ce ne sont que quelques-unes des choses auxquelles l’adict des stats se  soucie réellement. Le fait que vous ayez trouvé une cache en vacances dans le Sud de la France et que le paysage était incroyable ne signifie rien pour lui. Il a besoin de faits, chiffres, statistiques !! Il ne se plait qu’avec eux. Ces personnes gardent projet-GC dans les affaires.

2w3p9H1454928928

3. Le Montagnard

Ce géocacheur n’est pas pour les chiffres ou autres souvenir à ajouter à leur profil. Il veut une longue promenade dans les montagnes ou bien, à quoi bon ? Il a plus que probablement escaladé toutes les montagnes de la région, souvent plusieurs fois et rient à une cache T3 quand elle est a peine en hauteur

uphNZf1454929090

4. Le géocacheur de la vieille école

Cette personne a été un des premiers géocacheurs du début. Il va probablement encore geocacher avec une carte et une boussole, sans GPS et certainement sans un smartphone. Semblable au Montagnard, le géocacheur de la vieille école colle avec de longues promenades dans la montagne ou la campagne et croit que la recherche des caches urbaines n’est tout simplement pas « le vrai geocaching ».

bm31DB1454929279.jpg

5. Le challengeur

Cette personne fonde toute sa pratique du géocaching en cherchant des caches qui présentent un défi. Leurs logs seront remplis avec des phrases comme «Je besoin de cette D / T pour ma Grille», ou «je devais ce mois-ci faire unes..». Ils croit qu’il ne sert à rien de trouver une cache sans but précis. Il faut impérativement avoir un objectif fixé. Il a soit déjà terminé ou être en train de finir tous les défis disponibles. Le jour où le moratoire a été annoncé pour les caches challenge , il s’est assis dans un coin balançant et pleurant, inconsolable.

CenU4X1454931525

6. Le Cacheur

Cette personne aime plus cacher les boites que les trouver. Son frisson n’est pas de trouver la cache mais que quelqu’un d’autre trouve la sienne. Il vit pour les logs reçus et les points favoris. Il est susceptible d’avoir des boîtes pleines de nouvelles géocaches à poser quelque part dans sa maison. Tout le monde aime les cacheurs, car ils permettent au jeu de perdurer !

Ey2MRv1454929857.jpg

7. Le fanatique du nombre

Il n’y a que le nombre qui compte pour ce géocacheur. Il sera ravi de se lever à 4h du matin pour obtenir 200 caches en une seule journée. Il est pour lui impossible voir totalement débile de sortir pour moins de 50 caches.

mOGJO41454930162.jpg

8. Le non-conformiste

Cette personne est née pour enfreindre les règles. Peut-être qu’il prend des objets mais ne laisse rien. Peut-être qu’il n’écrit pas son pseudo sur le log book. Il préfère même quelque fois prendre une photo du log book au lieu d’écrire. Je vous entend dire, en état ​​de choc,   « mais vous devez signer le log book ! » Pas cette personne : ce n’est pas important, « ce n’est qu’un jeu » !

YBCWB41454930468

9. Le flemmard

Pourquoi marcher pendant 20 kilomètres pour trouver une boîte quand vous pouvez ralentir la voiture, se pencher par la fenêtre et prendre un nano derrière une glissière de sécurité ? La vie est trop courte pour de longues promenades dans la campagne selon ce geocacheur. La distance maximale pour faire une cache sera de 200 mètres mais les boites accessibles sans quitter le sanctuaire de leur véhicule sont les meilleures.

Vs9FSc1454930577.jpg

10. Le participant à contrecœur

Quelqu’un qui accompagne à contrecoeur l’un des neuf types ci-dessus. Il est essentiellement un moldu qui a ouvert un compte de géocaching sous la contrainte. Habituellement vu l’air fatigué et ennuyé en compagnie d’un autre type.

2buDg71454930728

greensmiley

greensmiley. Une bonne idée à suivre

Markdown

« Plus tard cette semaine, vous pourrez remarquer quelques changements au niveau des logs de géocaches et d’objets voyageurs sur Geocaching.com. Dans notre volonté de toujours améliorer la sécurité du site et de développer la compatibilité de différentes plateformes, nous allons supprimer l’utilisation du HTML et des BB codes dans les logs, en faveur du Markdown. Ces codes sont utilisés pour ajouter des nuances au texte comme les caractères gras, italiques, ou ajouter des liens vers des sites internet. En plus d’améliorer la sécurité du site, passer au Markdown signifie que les nouveaux logs seront désormais bien affichés sur tous les appareils. »

Notez, s’il vous plaît, que ce changement touche moins de 3.5% des logs existants. Pour en savoir plus sur l’utilisation de Markdown et ce que ce changement signifie pour vos anciens logs, visitez le Centre d’aide Geocaching.