micro dans un sapin

 

Boumandariel

On l’appelle la cote bleue. Entre Marseille et Carro, un bord de mer découpé avec de belles plages. Une grande partie a subi les affres des incendies mais pas Boumandariel.

La team nous propose là une série de 5 caches toutes différentes. La longueur de la série de 3  kilomètres en fait une balade agréable pour la famille et le dénivelé n’est pas très important.

Avec la première cache qu’il faut aller chercher (petite montée) on rentre dans le vif du sujet. Elle n’est pas difficile à atteindre mais pas évidente à trouver. Bravo la team pour le travail !

On continue la balade pour se trouver étonnamment dans cette région dans un petit bois touffu avec un ruisselet. La fraicheur fait plaisir. Pour cette seconde cache ne cherchez pas une boite « sous des pierres » ou « au pied de l’arbre », vous avez à faire à la Robert Team 13 et il faudra vous creuser un peu les méninges.

Vous allez vers la troisième cache, marchez un peu, grimpez la petite colline et là, restez un moment immobile, limite les yeux fermées : c’est la Provence. Les odeurs vous ravissent pendant que les cigales vous jouent leur symphonie.

Vous ne sauriez rester ainsi longtemps, on le sait, on est comme vous, il y a une cache à trouver. Une classique Robert team 13 : bonne chance !

Il est temps maintenant de redescendre vers la mer. Elle pointe entre les arbres et vous sentez venir l’envie de vous baigner (n’oubliez pas le maillot).

Il s’agit d’une boucle et on aime. La descente se fait tranquillement et la cache 4 est plus facile que les autres. La chaleur se fait un peu plus sentir. On vous conseille de faire la série tôt le matin ou en fin d’après-midi. Les couleurs n’en seront que plus belles.

On arrive vers le bord de mer où est cachée la 5. Peu de monde en ce vendrerdi matin car la mer est froide. Il n’en sera peut-être pas de même pour vous.

On cherche un peu mais le spoiler est très parlant. Nous avons eu le plaisir de rencontrer le proprio juste après la cache 4 et avons terminé la série avec lui.

Un micro event

Voilà, c’est fini pour le géocaching mais commence la baignade dans cette eau bleue et claire. On remercie la Robert Team 13 pour ce travail fait dans l’élaboration de la série et des caches. Elles sont toutes différentes et originales. Tout cela montre un grand respect du geotrouveur.

Equipe rabatau

course de Travel Bug

Course de Travel Bug

Voulez vous faire une course avec des amis où chacun lance son TB, voici un site qui vous permet de le faire

avec la participation de Bimbo67

tb-run.com

les Mega event ailleurs !

C’est vrai nous n’avons pas le même nombre de caches que dans ces pays et nous sommes toujours « accro » pour en trouver de nouvelles. Cependant nous pourrions imaginer des events plus festifs et plus conviviaux pour les nouveaux geocacheurs. Leur apprendre les « règles », les « bons usages », leur donner les « truc » qui marche, bref communiquer !

Regardezle programme de ce Mega Event. Bon, c’est en Anglais mais il faudra bien vous y faire

le randocaching

Luz lance un nouveau concept de randonnée : le Randocaching®. Un jeu de piste des temps modernes avec GPS qui a pour fonction de sensibiliser à la sécurité en randonnée.

«Ecoute le murmure de l’Yse.» La phrase s’affiche sur l’écran du GPS ainsi que l’image de la fontaine en bordure du torrent. C’est l’indice de la première cache du circuit randocaching de Luz.

Le Randocaching ® s’inspire du concept Géocaching . Comme le célèbre jeu made in USA, il s’agit de retrouver, au moyen d’un GPS, huit caches sur un circuit de randonnée au départ de l’office de tourisme de Luz.

« Ce projet s’inscrit dans le cadre de la prévention sécurité en montagne. Depuis plusieurs années, Jeunesse et Sports a distribué un memento sur la sécurité en montagne dans les offices de tourisme, notamment. Avec le Randocaching ®, il y a la volonté de faire passer le message d’une manière ludique », indique Cécile Pont, du comité départemental de la randonnée pédestre. Dans chacune des huit caches, le « randocacheur » doit trouver et répondre à une question sur le thème de la sécurité en montagne. Ainsi, on lui demande, par exemple, de cocher les éléments indispensables pour partir en randonnée ou comment choisir un itinéraire adapté à son niveau, où encore qui est l’intrus sur une liste de services qui renseignent sur la météo. On note les réponses sur une feuille que l’on fait ensuite « corriger » à l’office de tourisme. Bref, c’est un peu un jeu de piste, une chasse au trésor made in pays Toy qui est proposée à une clientèle essentiellement familiale.

Car il s’agit d’une randonnée facile. Elle dure environ deux heures pour 220 m de dénivelé. Elle permet la découverte du vieux Luz et offre de superbes belvédères sur le village depuis, notamment, les Astés ,pour arriver au joli promontoire de la chapelle Solférino.

« Randocaching ® est une marque déposée par la Fédération française de randonnée pédestre. Luz accueille la première réalisation de ce type en France. D’autres sites devraient suivre. On peut imaginer des thèmes différents, comme celui du patrimoine, par exemple », indique Cécile Pont. « Ce projet a été financé dans le cadre du contrat de pôle touristique de Luz », précise Marie Tourreile, agent de développement au Sivom de l’Ardiden.

« Luz accueille le premier circuit Randocaching ® de France. »

Cécile Pont, CDRP

LADEPECHE.fr

Thierry JOUVE

le geocacheur du mois

qui se démarque en inspirant d’autres géocacheurs avec ses innovations, ses caches créatives et / ou ses logs, le respect de l’environnement et l’étiquette de géocaching. Cette personne peut être votre meilleur copain de géocaching, un geocacheur que vous connaissez comme une légende locale, ou un geocacheur  qui invite toujours  les débutants à la communauté de géocaching.

Le » Geocacheur du Mois » célèbre les  géocacheurs pour leurs contributions et de la diversité. Les Géocacheurs sont  « outdoorsy »,  techniquement apte,  jeunes,  vieux,  parents,  personnes voyageant seules,  athlétiques,  intelligents ,  grands-parents  et plus encore. Ils sont un groupe unique éclectique, unis par leur passion pour l’activité de géocaching.

Si vous connaissez une geocacheur exceptionnel qui devrait être le géocacheur du mois, envoyez un email à : geocacherofthemonth@groundspeak.com .

Chaque candidature doit satisfaire aux exigences suivantes. S’il vous plaît inclure votre nom, le nom de votre candidat, son nom d’utilisateur, au moins une photo du candidat et la description (en 500 mots ou moins) expliquant pourquoi il ou elle mérite d’être le Geocacheur du Mois. S’il vous plaît informer votre candidat que vous l’avez présentée pour l’attribution. Les nominations pour le premier Geocacheur  du mois doit être reçu pour le 4 août.

Lorsque nous aurons reçu toutes les candidatures, nous allons choisir les trois meilleurs candidats et de les poster sur le blog. Vous obtiendrez alors une chance de voter pour votre favori.

Nous allons annoncer  le nom du Geocacheur du mois le 20 août à la Block Party Geocaching à Seattle, Washington, USA. Chaque Geocacheur du mois recevra une édition spéciale exclusive « Geocacher du mois » Géocoin avec un chapeau  Geocacheur du Mois et certificat reconnaissant leur contribution signée par les fondateurs de Geocaching.com: Jeremy irlandais, Bryan Roth et Elias Alvord.

Notre objectif est d’impliquer la communauté entière de géocaching dans ce processus afin d’apprendre les uns des autres.

Si vous le souhaitez, vous pouvez donner votre avis sur cette initiative en répondant à notre sondage.

faire une Pocket QQuery

Faire une Pocket Query

une vidéo en Anglais mais vous allez comprendre

 

maintanance d’une cache

Par Randoloup :

Maintenance et surveillance mensuel sur le trajet de la série V.A.M.P. Un géocache défi pres Haguenau

Ici: le ‘pont de Tarzan’

event dans l’Aisne

A vos GPS !

Chevronnés ou débutants, les amateurs de cette discipline ont rendez vous derrière l’Abbaye pour recevoir le précieux « roadbook » qui contient les informations sur les caches à trouver. Christelle et Samuel, 2 passionnés, organisent l’événement du jour.

Je rejoins le groupe de Christelle, François-Xavier et leurs 2 filles, adeptes de Géocaching depuis plus de 2 ans. Denis, plusieurs centaines de caches trouvées à son actif, m’explique le déroulement de la chasse. Approche avec le GPS, puis recherche minutieuse, avec comme indice le nom de la cache. Par exemple, l’une d’elles s’appelle « Cueillez-moi ! ». Mieux vaut alors lever les yeux.

GPS et "roadbook". L'attirail du bon Géocacheur !

Un jeu de cache-cache

Ce que je trouve génial, c’est le côté très ludique pour les enfants, qui permet à la famille de randonner ou de découvrir le patrimoine. Aussi bien en ville, qu’à la campagne. Ici, dans la forêt, mon attention est au niveau des racines, tiens, un escargot, tiens, une araignée. Toutes les caches sont originales et j’explore le coin sans m’en rendre compte. Christelle me précise qu’il y a 140 caches dans toute l’Aisne, accessibles tout le temps. Elles sont répertoriées sur le site geocahing.com. Et c’est gratuit !! Ca peut faire quelques weekends sympas à la chasse aux trésors !

Pour prouver son passage, un petit rouleau de papier sur lequel l’équipe appose son nom. Parfois, on y laisse aussi un objet, une petite figurine par exemple. Comme quoi, c’est un énorme terrain de jeux pour petits et grands ! Et l’ambiance est bon enfant. Preuve en est le pique-nique avec les « géocacheurs » et le repas à l’auberge de l’Assiette du Terroir prévu le soir même par Christelle. Conseillée par Guillaume qui évoque une « véritable pause nature », elle est située au Moulin Bertrand à Martigny Courpierre.

En tout cas moi, à l’heure de la pause déjeuner, j’ai 6 caches au compteur, sur les 25 prévues par la « team sdesimeur », l’équipe des organisateurs. Alors, pour l’après midi, vous choisissez quoi ? Caches près du lac de l’Ailette, ou sur le Chemin des Dames ?

c:geo revient

Sur l’android market il vous suffit de chercher le nom indiqué en titre et vous pourrez la télécharger. Une application gratuite dont le seul défaut est de ne pas permettre le log sur les TB ou géocoins.