Les caches des vacances

Jardin des Plantes

Jardin des Plantes A l’origine multi, cette cache est devenue tradi en sept 2010. La cache finale est une petite boîte du même type qu’un célèbre fabriquant de petites boites en plastique… La boîte est bien sûr parfaitement dissimulée, elle contient un logbook mais pas de crayon, pensez à prendre le votre.

c:geo c’est finit

c:geo c’est finit

Carnero, le créateur de cette application si pratique baisse les bras devant l’attitude de Groundspeak. Ces derniers, inventeur de ce jeux veulent le rentabiliser et font tout pour éliminer les applications concurrentes.

Cela peut certes se concevoir car il s’agit d’une entreprise commerciale mais qui bénéficie cependant de reviewers bénévoles et de placeurs qui permettent gratuitement le fonctionnement du jeu.

Un petit retour d’ascenseur en créant un API publique et en permettant la création d’applications libres et gratuites favoriserait le développement du jeu. On a vu les modifications récentes aussi utiles les unes que les autres apparues après la création d’opencaching.com.

voir le blog de Carnero que l’on remercie pour son travail : (traduction google)

Une très grande cache

Une régular, non ni une large d’ailleurs

mais alors quoi ?

GC2Y8Q8 , bravo pour les auteurs on aimerai bien la loguer !

Présentation du gps GARMIN ETREX H

A bientot

bon geocaching

Aquafafa

BlackBeard

 BlackBeard est un jeu géolocalisé qui se base sur le principe du geocaching à savoir qu’il vous faudra vous déplacer dans différents endroits de la ville pour résoudre des quêtes et trouver des trésors (muni de votre smartphone naturellement).

L’originalité de BlackBeard se situe sur plusieurs niveaux. Tout d’abord sur l’aspect « histoire » puisque dans le jeu vous incarnez un pirate à la quête de gloire et de richesses mais aussi dans les mécanismes de jeux qui font largement appel à ceux des jeux de rôle classiques : point d’expérience, combats entre joueurs, quêtes avec énigmes etc…

Pour ce qui concerne votre soif de richesse cela se déroulera via la découverte de trésors. Grâce à la carte vous géolocalisez en temps réel les trésors à proximité, il vous suffit alors de vous déplacer à proximité pour les ouvrir. Attention tous les trésors ne sont pas faciles à ouvrir, certains nécessitent des objets spécifiques que vous obtiendrez en résolvant des quêtes. Dans ces coffres à trésor vous découvrirez des biens virtuels (clefs, équipements etc…) mais aussi des récompenses sous la forme de Facebook crédits. Pour avoir testé le système de geoloc je peux confirmer qu’il est vraiment précis. On ne pourra pas tricher sur ce point.

Une des originalités dont je parlais est le système de combats en temps réel, si un autre joueur se trouve à proximité vous pouvez le poursuivre et le provoquer en duel dés que vous êtes suffisamment proche. Le combat se règle par un « papier pierre ciseaux ». Malheureusement il y a encore peu de joueurs sur BlackBeard, je n’ai donc pu tester cette fonctionnalité moi même, mais à sa décharge le jeu est disponible uniquement depuis quelques semaines et l’équipe n’a pas encore énormément communiqué dessus.

Pour finir sur les fonctionnalités disponibles vous trouverez également une place de marché pour échanger et trouver des objets, un système de confrèrerie, et pour la gloire que j’évoquais, des classements locaux et mondiaux des joueurs.

Le business model adopté par Ginger Squid m’a également énormément intéressé puisqu’il se base sur la vente de biens virtuels, de l’achat in-app. Autant cette monétisation est répandue dans les jeux « classiques » comme angry birds et autres, autant dans la géolocalisation elle est peu commune. Je pense qu’il s’agit d’une vraie bonne piste à explorer pour Ginger Squid. De même on comprend vite que le potentiel « local » est assez important avec pourquoi pas des commerces locaux ou des chaines qui cacheraient des trésors contenant des bons de réduction par exemple.

A noter enfin qu’un acteur comme MyTown (américain qui se place sur la géolocalisation ludique  également) a réussi un excellent départ avec 3 millions de membres puis s’est peu à peu étiolé par la suite, le modèle a du potentiel mais demande encore a être prouvé.

En conclusion l’approche de Ginger Squid avec BlackBeard me semble vraiment intéressante (d’autant que l’appli est vraiment belle et ergonomique je vous conseille de la tester). C’est ce qui est d’ailleurs ressorti de leur semaine dans la Silicon Valley (la startup a remporté le concours interne au French Tect Tour) : beaucoup de contacts et de pistes d’amélioration, le projet a un fort potentiel. L’équipe a beaucoup de projets dans les cartons, nous en entendrons surement parler dans les mois à venir.

event bardaillane

Bardaillanne’s rencontre #2

Là c’était l’année dernière. Cette année vous en serez ?????

Garmin / Jeremy IRISH

Les relations Garmin/ geocaching.com

@locuslingua Jeremy Irish
Garmin’s Struggle to Remain Relevant http://bit.ly/j8ABoG

20 Juin via Echofon

Les relations entre les deux parties ne doivent pas être au plus haut si l’on en juge par ce post sur twitter du patron de geocaching.com !

europe aventure

Géocaching Européen

2011 – 2013 Cinq destinations en 24 mois, une épreuve en France et un final sur une sixième destination.

Des coordonnées GPS, des énigmes, un passeport Aventures à faire viser dans ces différents pays… à l’horizon, un trésor à découvrir.
Le projet est au point, nous vous savons nombreux dans l’attente d’informations, elle ne vont plus tarder.
En attendant, documentez-vous sur ces destinations si vous le voulez bien :

BELGIQUE – FRANCE – ITALIE – ECOSSE – ESPAGNE – IRLANDE – PORTUGAL

un concurent pour le géocaching

Un concurent pour le geocaching ?